01.10.68 - Arolla, construction de deux téléskis, d'autres projets à l'étude

Rétrospective 2018 du Val d'Arolla
Répondre
arollablabla
Agitateur
Agitateur
Messages : 3189
Inscription : 04 juin 2007, 16:37
Facebook : arollablabla
Localisation : Rond-Point Arolla
Contact :

01.10.68 - Arolla, construction de deux téléskis, d'autres projets à l'étude

Message non lu par arollablabla » 25 nov. 2018, 11:47

Construction de deux téléskis
D'autres projets sont à l'étude


Centre alpin du Valais par excellence, Arolla bouge , se transforme, réalise, sous l'impulsion d'hôteliers dynamiques qui veulent utiliser au maximum toutes les possibilités naturelles de cette station. Et elles sont nombreuses car en se rendant sur place, piloté par le grand connaisseur de la région qu'est M. Henri Trovaz, on les découvre. Jusqu'à ce jour, Arolla était une station d'été et de là les alpinistes partaient pour effectuer quelques ascensions très difficiles. Les cours alpins de la Brigade 10 se donnaient également souvent rendez-vous à Arolla . Station où l'on aime à se retrouver souvent et parler des degrés de difficultés de certaines varappes.

Mais aussi où l'on aime deviser sur n'importe quel sujet avec des connaisseurs de la vie, évoquer les traditions de la vallée, reliée à Sion par la route touristique qui mène de Sion à Evolène, puis Les Haudères et Arolla. Il est clair que pour les gens pressés, la liaison est assurée par avion ou hélicoptère. Mais une tradition existe également, celle bientôt centenaire des hôteliers d'Arolla qui savent recevoir et créer cette ambiance qui fait que les clients se sentent tout de suite chez eux, dans ce beau pays.

Une naissance.

On peut traiter ainsi, non ce revirement, mais cette progression qui veut qu'Arolla devienne également une station de tourisme hivernal. C'est en 1967 que les promoteurs de cette seconde orientation ont décidé la construction du premier téléski de Fontanesses, qui mène les skieurs de 2000 à 2605 m d'altitude, avec un débit horaire de 600 personnes. Devant le succès exceptionnel de cette installation — 75'000 skieurs l'ont utilisé durant la première saison — la Société des remontées mécaniques de Fontanesses a décidé la création d'Arolla, station dhiver . Sur papier d'état civil d'Evolène, nous trouvons un extrait de naissance ainsi libellé: « Le vingt-huit janvier mil neuf cent soixante-huit, à douze heures, est née Arolla, une nouvelle station de sports d'hiver ( 2000 m ), fille de S . A . des remontées mécaniques de Fontanesses.

« Mentions marginales: équipée pour exploitation hivernale, téléski 2000 à 2650 m. Ecole suisse de ski - merveilleuses pistes balisées et entretenues - patinoire - curling - 7 hôtels ( 300 lits ) à disposition des amateurs de paysages purs et de pistes de tous degrés. Magnifiques excursions - Arolla vous attend!

« Pour extrait conforme, le président: Henri Trovaz » . Un extrait de naissance en bonne et due forme et très sympathique, qui reflète bien l'excellent esprit dans lequel on travaille dans la station.

L'avenir immédiat

Mais on regarde plus loin, et l'assemblée générale du conseil d'administration de la Société, tenue à Sion le 17 août, décidait la construction de deux nouveaux téléskis, afin de compléter l'équipement de sport d'hiver à Arolla. Il s'agit du skilift Arolla - Guitza , dune longueur de 750 m ( 270 m de dénivellation ) avec un débit horaire de 800 personnes et du skilift Hôtel de la Tsa - mayens d'Arolla, d'une longueur de 620 m ( 190 m de dénivellation ) avec un débit horaire de 500 personnes . Cette dernière compléterait la première puisque son arrivée est fixée en parallèle avec le départ du skilift de Guitza.

Pour effectuer ces réalisation, qui sont en cours de construction, la société des Remontées mécaniques des Fontanesses SA a augmenté son capital social de 400'000 francs.

Pour plus tard

Il est clair que le « dynamisme des dirigeants ne s'arrête pas en si bon chemin et voit plus loin. Une école suisse de ski est maintenant établie dans la région, puisqu'il s'agit de l'Ecole suisse de ski dEvolène - Arolla, et le travail ne manquera pas puisque, cet hiver déjà, trois téléskis fonctionneront. Mais en étape future, est prévue la construction d un télésiège d'une longueur de 2500 m, 700 m de dénivellation, avec un débit horaire de 500 personnes en hiver et 350 personnes on été. Cette dernière installation est encore à l'état de projet et tous les amis d'Arolla souhaitent sa réalisation dans un avenir pas trop éloigné .

Cours de godille

Si cela bouge dans la construction, l'enseignement ne reste pas en arrière, loin de là. Immédiatement l'Ecole suisse de ski met sur pied différents cours de godille pour toutes les classes. Les dates suivantes sont retenues: 7-14 décembre, 14-21 décembre, 11-18 janvie , 18-25 janvier etdu 25 janvier au 1er février, avec possibilité d'effectuer le cours pendant deux semaines. Avec les trois téléskis à disposition et un débit total de 1900 personnes à l'heure, il n y aura pas de problème même dans le gros de la saison. Et Arolla possède une chance insigne: son altitude 2000 mètres qui permet aux amoureux du ski de s'adonner à leur sport favori de décembre jusque tard dans le printemps .

L'équipement hôtelier se complète

Nous parlons plus haut du dynamisme des hôteliers d'Arolla et nous devons le confirmer puisqu'ils sont tous solidaires dans cette réalisation. Si Arolla dispose, avec ses sept hôtels, de 300 lits, les constructions de chalets se poursuivent à un rythme normal et maintenant on construit un groupe d'immeubles locatifs avec vente par appartement. Ces chalets résidentiels ne dépayseront nullement le paysage , bien au contraire car ils ne deviendront pas légion, leur nombre étant arrêté maintenant.

Le comité est optimiste

Arolla bouge, mais à sa tête il faut un comité d'initiative dynamique et surtout qui voit l'avenir avec discernement. Les personnes que nous avons rencontrées veulent conserver son cachet à Arolla et luttent contres les défricheurs et les vilipendeurs de toute sorte . Elles protègent leur station, sa faune, sa flore, elles respectent ses traditions, son passé, mais elles veulent aussi faire partager leur amour pour Arolla à d'autres. Qui est ce comité, ou conseil d'administration de la Société : M . Henri Trovaz, président; M . Marius Alfred Anzévui, premier secrétaire; Mme Mona Weatherill-Slez, deuxième secrétaire; Mme Josiane Bracci-Anzévui, MM . René Masson, Maurice Anzévui, Jean Anzévui, Francis Follonier et Joseph Pralong, membres. Qui dit mieux comme comité indigène. Et c est ce qui fait particulièrement plaisir, d'avoir à faire à une organisation entièrement locale. Nous tenons à remercier ici M . Henri Trovaz, qui nous a fourni toute la documentation nécessaire et nous a gentiment invité, ainsi que Mme Weatherill-Selz, pour leur amabilité. Il est clair que nous partageons l'enthousiasme de toutes ces personnes qui veulent conserver à Arolla sa tradition de station d'été, mais qui veulent en faire également une station d'hiver, dont les possibilités sont très grandes et qui nous permettront d'en reparler lors de manifestations sportives.

Georges Borgeaud, le Nouvelliste du 1er octobre 1968

Image
maquettes des chalets résidentiels "Les Marmottes"



Répondre