• LES CINQ DERNIERS MESSAGES  Back Forward Stop Play

17.02.68 - La presse romande reçue à Arolla

Rétrospective 2018 du Val d'Arolla
Répondre
arollablabla
Agitateur
Agitateur
Messages : 3202
Inscription : 04 juin 2007, 16:37
Facebook : arollablabla
Localisation : Rond-Point Arolla
Contact :

17.02.68 - La presse romande reçue à Arolla

Message non lu par arollablabla » 17 févr. 2018, 17:40

Arolla s'ouvre au tourisme hivernal. Sise à plus de 2000 mètres d'altitude, cette station n'était connue jusqu'à cette année que des estivants. D'un commun accord, les habitants décidèrent au seuil de l'hiver de jouer froidement la carte "neige".
C'est sur le point de réussir. Les atouts sont de taille: la région est merveilleuse, les possibilités de ski infinies, la liaison avec la plaine surtout garantie par les PTT à moins d'événement grave.

Certes, à plusieurs reprises au cours de cet hiver impitoyable, la nature barra la route aux touristes avides de plaisirs blancs. Des avalanches se produisirent, bloquant en altitude les pensionnaires des hôtels d'Arolla. Le maximum va être fait pour remédier à cet état de fait. Dès le printemps, l'on va entreprendre des travaux de protection contre les avalanches. Des équipes sont prêtes à intervenir à la moindre coulée de neige. Il faut dire également que cet hiver fut tout particulièrement ingrat pour les cantonniers.

Vendredi, la direction des postes et les responsables du tourisme hérensard invitaient la presse à une journée d'orientation. A la fin du siècle passé déjà Arolla vivait du tourisme et de transports. Deux habitants de l'endroit, MM. Pierre Combaz et Martin Vuignier, assuraient le transport des hôtes à dos de mulets. Dès 1950, le service est remplacé par une jeep. En 1960, le car monte pour la première fois en été jusqu'à Arolla. L'ultime étape, celle du service postal durant l'année entière, vient d'être franchie.
Cette conférence de presse à plus de 2000 mètres fut animée notamment par MM. Trovaz, Pralong, Beytrison, Métrailler, tandis que MM. Decosterd, Vuillemier, Morand, Faust et Bailly représentaient les postes et téléphones suisses.

Il fut longuement précisé au long de cette journée que ces populations de montagne ont absolument besoin du tourisme hivernal pour subsister. Le tourisme d'été ne peut suffire. C'est la raison pour laquelle Arolla a ouvert ses hôtels l'hiver, aménagé des pistes, construit des téléskis et obtenu des pouvoirs publics la liaison postale régulière avec la plaine et du fait même l'ouverture quotidienne de la route.

Evolène n'entend pas rester en retard. M. Jean Rieder nous a expliqué les divers projets des Evolénards. La population veut rester fidèle à ses traditions, mais entend bien profiter des possibilités touristiques que lui offre une nature prodigue en beautés de toutes sortes. Ces lieux peuvent être un paradis du tourisme hivernal. Le feu vert est donné. L'on va entreprendre cette année déjà d'importants travaux à commencer par ceux qui aboutiront à la conquête du Pic d'Arzinol, à plus de 3000 mètres d'altitude. Cette réalisation permettra à Evolène et sa région d'être également une grande station d'hiver.

La Liberté du 17.02.1968

Image



Répondre