• LES CINQ DERNIERS MESSAGES  Back Forward Stop Play

17.02.68 - La plus haute ligne hivernale (2003m)

Rétrospective 2018 du Val d'Arolla
Répondre
arollablabla
Agitateur
Agitateur
Messages : 3202
Inscription : 04 juin 2007, 16:37
Facebook : arollablabla
Localisation : Rond-Point Arolla
Contact :

17.02.68 - La plus haute ligne hivernale (2003m)

Message non lu par arollablabla » 17 févr. 2018, 09:00

Service postal Sion - Les Haudères - Arolla

Depuis le 22 décembre dernier, le service postal est assuré pendant l'hiver également pour Arolla. C'est un événement à plus d'un point de vue.
Hier cette ligne a été officiellement inaugurée.
la Direction des postes et téléphones était représentée par MM. William Vuillemier, adjoint à la Direction générale, préposé au service automobile, Jean Ulrich, adjoint au chef de l'arrondissement 2, Albert Decosterd, inspecteur-chef du service des automobiles. L'arrondissement postal de Sion était représenté par MM. Jean Faust, directeur de la poste de Sion, Maxime Morand, directeur des TT. M. Jean Bally, chef de presse des PTT était également présent.
Le départ en car de la poste principale de Sion s'annonça sous de mauvais auspices. La pluie tombait. Peu avant Vex la neige s'est mise à tomber. Mais depuis Les Haudères un lumineux soleil a accueilli les invités d'un jour.

Un arrêt salutaire à Evolène

La commune d'Evolène, représentée par M. jean Rieder et Joseph Beytrison, en costume du pays, a accueili les invité à l'Hôtel d'Evolène. M. Pierre métrailler, président de la Société de développement, a brossé un tableau des projets qui seront réalisés par Evolène.
Evolène est une station qui s'équipe petit à petit. Dans peu de temps elle sera à même de satisfaire une clientèle très exigeante.
Evolène devient une station d'été et d'hiver. Le projet de construction et d'exploitation d'une installation de moyens de remontées mécaniques Evolène - Pic d'Arzinol est à l'étude. On parlera d'Evolène sous peu.

L'histoire de la liaison postale Les Haudères-Arolla

Les premières indications remontent à 1897; elles font mention de deux entrepreneurs, Pierre Combaz et Martin Vuignier, et concernent les transports à dos d'hommes. La première course à dos de mulet fut introduite en été 1900.

Le contrat passé en 1926 avec Pierre Combaz fils précise:
- la charge du mulet est fixée à 100 kilos;
- la durée du transport prévoit 3 heures pour la montée et 2h30 pour la descente. La course part des Haudères à 6 heures et ne repart d'Arolla qu'à 15 heures;
- une course intermédiaire, aller et retour, est payée 9 francs pour l'homme et le mulet. Pour une prestation de 5h30, on ne peut pas dire que ce tarif était excessif;
- le contrat modifiée en 1940 prévoit une indemnité de 20 francs pour une course avec 2 mulets; il n'y a pas de changement jusqu'en 1945 où l'indemnité est portée à 28 frs, toujours pour une course aller et retour

En 1950, le premier contrat est passé avec M. Henri Combaz. Le service est effectué avec une jeep. L'horaire prévoit 2 courses aller et retour les jours ouvrables du 3 juillet au 15 septembre. Remarquons en passant qu'il ne s'agit pas encore de transporter des voyageurs. Ces derniers continuent à monter à Arolla à pieds ou à dos de mulet.

Le contrat subit quelques modifications quant à la durée d'exploitation qui va, dans les années qui suivent, du 15 juin au 15 septembre avec une course supplémentaire en juillet et août. Le service de jeep fonctionne jusqu'en 1959 et c'est en été 1960 que la régie étend son service de car jusqu'à Arolla. Dès le 20 décembre 1967 enfin, le service est assuré en hiver également. "si l'état de la route et les conditions atmosphériques le permettent". Les départ sont fixés à 8h50 et 12h20 de Sion, à 11h30 et 16 heures d'Arolla.

Réception simple et amicale

Le car avec les personnalités officielles est arrivé devant le bureau postal d'Arolla, resplendissant sous les rayons de soleil.
Mme Weatherill, président de la Société de développement d'Arolla, M. Henri Trovaz, président de la Société des moyens de remontées mécaniques et M. Joseph Pralong, chef d'exploitation, ont reçu les hôtes. Mme Pralong, buraliste postale, arborait le plus grand des sourires.
Un délicat apéritif a été servi, puis une succulente raclette.

Un atout de valeur

La création de cette ligne postale hivernale Sion - Les Haudères - Arolla est un atout de grande valeur pour Arolla.
Elle apporte une contribution valable au développement de la station. Elle évite l'abandon des lieux. D'autre part, 2 téléskis ont été construits. Les skieurs y trouvent de magnifiques pentes.
Arolla offre des possibilités illimitées tant aux touristes, aux alpinistes qu'aux skieurs. C'est la station calme, idéale pour un excellent repos.

Le Nouvelliste du 17.02.1968

Image



Répondre