• LES CINQ DERNIERS MESSAGES  Back Forward Stop Play

Il était une fois Arolla: 1842 - Voyage en zigzag dans le val d'Hérens

De la préhistoire au troisième millénaire, en passant par l'Antiquité, le Moyen-âge et les temps modernes, découvrez l'incroyable épopée du Val d'Arolla!
Répondre
arollablabla
Agitateur
Agitateur
Messages : 3198
Inscription : 04 juin 2007, 16:37
Facebook : arollablabla
Localisation : Rond-Point Arolla
Contact :

Il était une fois Arolla: 1842 - Voyage en zigzag dans le val d'Hérens

Message non lu par arollablabla » 06 mai 2016, 12:16

Dans le haut val d'Hérens, le progrès est lent à s'introduire: en 1840, une montre excite encore la curiosité; nombre de maisons ont encore en guise de vitres des feuilles de papier ou l'enveloppe de l'estomac de moutons (la tripa). Les vieillards portent encore la cadenette, les culottes courtes, les souliers à boucles - cela dura jusqu'en 1860 — et les femmes, la tresse (la guazza). Il n'y a pas d'auberge dans la vallée et un voyageur y est un phénomène.

Disciple du fameux Weitling et par surcroît libraire pour mieux propager ses idées, Fröbel vint-il en Valais comme émissaire de la Jeune Allemagne et dans un but de prosélytisme? Ses efforts éventuels dans la vallée d'Hérens auraient été négatifs. On sait que le parti du progrès, représenté par le président Favre d'Evolène, avait, par son adhésion au gouvernement de Sion, provoqué le combat de St-Léonard du 1er avril 1840 et la soumission des Hauts-Valaisans au nouvel ordre de choses; mais il resta toujours en manifeste minorité. Ce fut chez Favre et quelques conseillers que furent reçus en été 1842 Rodolphe Töpffer et sa joyeuse bande de pensionnaires. A quelque chose, progrès est bon. Pour la première fois, des étrangers sont accueillis avec cordialité et le savoureux journal du chef de course rend à Favre un hommage où perce une pointe de malice...

lire la suite -> http://www.arolla.org/history/1840-1850.php

Image



Répondre