• LES CINQ DERNIERS MESSAGES  Back Forward Stop Play

Nouvelliste du 02.06.21 - La guide valaisanne Josette Valloton au sommet de l'Everest

Articles interceptés dans les médias
Répondre
arollablabla
Agitateur
Agitateur
Messages : 3177
Inscription : 04 juin 2007, 16:37
Facebook : arollablabla
Localisation : Rond-Point Arolla
Contact :

Nouvelliste du 02.06.21 - La guide valaisanne Josette Valloton au sommet de l'Everest

Message non lu par arollablabla » 03 juin 2021, 10:54

Exploit - Josette Valloton s'est fixée un objectif hors norme: gravir les 14 sommets de plus de 8000 mètres de la planète. Mardi, la guide d'Arolla a vaincu le toit du monde, l'Everest, et ses 8848 mètres.

On vous racontait, il y a quelques heures, l’aventure de Lucy Walker, première femme de l’histoire à poser ses bottes au sommet du Cervin. 150 ans plus tard, Josette Valloton honore de la plus belle des manière cette pionnière, en gravissant l’Everest.

Son équipe a annoncé la bonne nouvelle sur le site internet de l’hymalayiste. L’agence qui a organisé l’ascension a confirmé l’information ce mercredi, indiquant au passage que la Valaisanne était accompagnée par le sherpa Mingma Ongdi.

La guide d’Arolla n’est pas la première femme sur le toit du monde. La Japonaise Junko Tabei a gravé son nom dans l’histoire en mai 1975. Mais elle pose tout simplement une huitième pierre à son projet fou de vaincre les 14 «8000» de la planète.

Dans le val d’Hérens, le blogueur Arolla Bla Bla a relayé l’information avec un certain bonheur.

La nouvelle rejaillit évidemment sur tout le milieu valaisan de la haute montagne. Le guide Jean Troillet, qui avait atteint le sommet de l’Everest en 1986, se dit admiratif. «C’est merveilleux. Pour parvenir sur le toit du monde, il faut accepter de souffrir. Aussi, cet exploit historique témoigne de la force de caractère de Josette Valloton.»

A l’entendre, la performance de la guide d’Arolla pourrait booster encore davantage les ambitions des jeunes alpinistes valaisans.

«Le vivier dans le canton est important, avec des jeunes très motivés qui se concentrent pour l’heure surtout sur les sommets entre 7000 et 7500 mètres. Il y a fort à parier que la barre des 8000 mètres intrigue bon nombre d’entre eux, et que ce récent exploit de Josette Valloton les incitera à viser encore plus haut.»

Olivier Hugon / Florent Bagnoud


Image



Répondre