• LES CINQ DERNIERS MESSAGES  Back Forward Stop Play

Matin Dimanche 26.07.20 - Le Lac Bleu cartonne

Articles interceptés dans les médias
Répondre
arollablabla
Agitateur
Agitateur
Messages : 3322
Inscription : 04 juin 2007, 16:37
Facebook : arollablabla
Localisation : Rond-Point Arolla
Contact :

Matin Dimanche 26.07.20 - Le Lac Bleu cartonne

Message non lu par arollablabla » 27 juil. 2020, 12:13

En altitude les Suisses compensent l'absence des touristes étrangers
Parmi les lieux emblématiques, le Lac Bleu cartonne.

Certains lieux, généralement plébiscités par les touristes durant la saison estivale, attirent encore plus de monde cette année. C'est le cas du la Bleu à Arolla, dans le val d'Hérens (VS), facilement accessible. Les promeneurs, qu'ils soient de Suisse ou de l'étranger, sont très nombreux à venir dans ce joli coin situé à l'entrée d'Arolla, qui attire autant les marcheurs aguerris que les familles.
Cet attrait s'illustre dès le parking. Il est 10h15 et il ne reste plus que quelques places vides. Les véhicules, autres que valaisans, proviennent de Neuchâtel, Vaud, Lucerne, Argovie, Genève et du Jura, mais encore de France, Belgique, Espagne ou des Pays-Bas.

"D'habitude, le gros du tourisme commence vers le 15 juillet. Cette année, les gens sont venus beaucoup tôt", remarque Ambre. Elle et Cyril tiennent la Gouille-Pension du lac Bleu depuis fin 2018 et gèrent le camping d'Arolla. Et si à l'hôtel il y a près de 90% de Suisses, Cyril précise qu'au camping "la clientèle habituelle étrangère est également là. Ce sont des Hollandais et des Belges. Mais il y a quand même plus de Suisse". "Pas mal de ces derniers m'ont dit qu'ils découvraient le la Bleu, car, comme ils n'ont pas pu partir à l'étranger, ils prennent le temps, cette année, de découvrir la suisse", complète Ambre.

Une marche de quarante minutes

Pour atteindre ce petit lac de montagne, il faut marcher quarante minutes dans la forêt. Au parking quasi plein succède un sentier désert. Équipés de bâtons de marche, Heidi et Claude, un couple de retraités, sont à mi-parcours. "Cela fait soixante ans que nous venons dans la région", confie Heidi. Originaires de La Chaux-de-Fonds (NE), ils passent tout l'été sur place, dans "un vrai mayen", précise Claude. Tous deux s'accordent pour dire qu'il y a beaucoup plus de monde et que le week-end, la région est vraiment très fréquentée.
Juste avant le lac se trouve la buvette Chez Léon. Assises à une table se trouvent quatre personnes déçues que l'établissement soit fermé. Marcheurs confirmés, Rita et Oscar habitent à Baden (AG) et viennent depuis dix ans dans la région. Ils la font aujourd'hui découvrir deux amis.
Au bord du lac, les groupes se répartissent entre les tables de pique-nique et l'herbe verte. Pauline, Jérémy et leurs trois enfants se sont installés au bord de l'eau. Venus de Belgique, ils passent deux semaines dans la région, car les parents de Jérémy résident depuis huit ans en Suisse. Toute la famille s'est réunie dans le chalet de vacances. Ils sont accompagnés de la mère et de la sœur de Jérémy, ainsi que des trois enfants de cette dernière. Vers midi, tout le monde se lance dans la préparation du barbecue.

Séance de selfies

Plus la journée avance et plus les groupes arrivent. Un rituel s'instaure: à peine arrivé, beaucoup immortalisent les lieux ou se prennent en selfies. Les perfectionnistes cherchent activement le bon angle. Les plus téméraires tentent de mettre les pieds dans l'eau, mais elle est fraîche, "froide, même", confie une marcheuse dont le chien plonge dans le lac.

Respect des mesures sanitaires

Selon un couple de La Chaux-de-Fonds venua vec ses enfants, les touristes étrangers n'ont pas été freinés par le coronavirus. "Jusqu'à cette année, je n'avais jamais vu autant de gens de la région", confesse le père de famille.
Au moment de s'installer, tous respectent les mesures sanitaires et évitent de s'installer trop près des gens déjà présents. Certains passent la journée au bord du lac. D'autres s'y arrêtent un moment, avant de poursuivre leur promenade sur les nombreux sentiers alentour.

Angelica Zermatten

Image



Répondre