Nouvelliste du 12.01.19 - Télé-Evolène fait face à une opposition

Articles interceptés dans les médias
Répondre
arollablabla
Agitateur
Agitateur
Messages : 3135
Inscription : 04 juin 2007, 16:37
Facebook : arollablabla
Localisation : Rond-Point Arolla
Contact :

Nouvelliste du 12.01.19 - Télé-Evolène fait face à une opposition

Message non lu par arollablabla » 12 janv. 2019, 09:24

TOURISME - Le WWF et la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) ont fait opposition au projet de Télé-Evolène sur le remplacement du télésiège de Lana par une télécabine.

Le WWF et la Fondation suisse pour la protection et l'aménagement du paysage (FP) ont fait opposition au projet de Télé-Evolène qui entend remplacer le télésiège de Lana par une télécabine. Selon les organisations environnementales, Télé-Evolène devrait définitivement renoncer à son domaine skiable pour des motifs tant financiers que de politique touristique. "La commune d'Evolène à toutes les cartes en main pour changer de modèle et proposer un tourisme proche de la nature qui valorise son riche patrimoine culturel, naturel et paysager", justifie Marie-Thérèse Sangra, chargée d'affaires du WWF. Les opposants jugent que la rentabilité du domaine ne sera pas sauvée par la nouvelle infrastructure. Au sein de l'Espace Dent-Blanche, il faudrait selon eux se concentrer sur le domaine skiable d'Arolla, plus haut en altitude, et abandonner ceux d'Evolène et de la Forclaz-Blanchalpe. "Les conséquences du réchauffement climatique sur la durée de l'enneigement en montagne, l'augmentation des charges pour les sociétés de remontées mécaniques ainsi qu'une clientèle moins nombreuse à pratiquer le ski sont des réalités qui invitent à renoncer aux vieilles recettes", poursuit Marie-Thérèse Sangra. "Nous voulons qu'Evolène vive, mais vive de façon durable."

Télé-Evolène s'étonne

Déposée à la mi-novembre, l'opposition a laissé le directeur de Télé-Evolène dans l'étonnement. "La future télécabine prévoit sept pylônes contre 22 aujourd'hui et le tracé reste le même. D'un point de vue écologique, je trouve le projet très bien", répond Jean-Yves Rumpf. Il s'inscrit de plus dans une volonté d'un tourisme "quatre saisons". "A Evolène, nous profitons déjà d'une clientèle estivale. Le changement de ce télésiège, aujourd'hui vétuste, a été imaginé pour répondre à la demande et satisfaire cette clientèle", commente le directeur. Mais l'argument ne prend pas au sein des organisations environnementales. "S'il est bienvenu de viser un tourisme qui se déroule tout au long de l'année, le concept doit être précisé: quels développements sont envisagés, à quel endroit, et quels en seront les impacts?" questionne Marie-Thérèse Sangra. "Nous posons un vrai regard critique sur ce fameux tourisme quatre saisons et prônons de notre côté le moins d'équipements en montagne possible." La société de Télé-Evolène a jusqu' la fin du mois pour prendre position sur l'opposition.

Noémie Fournier

Image



Répondre