• LES CINQ DERNIERS MESSAGES  Back Forward Stop Play

Nouvelliste du 17.10.18 - Télécabine Les Haudères-Arolla, poursuite de la réflexion

Articles interceptés dans les médias
Répondre
arollablabla
Agitateur
Agitateur
Messages : 3067
Inscription : 04 juin 2007, 16:37
Facebook : arollablabla
Localisation : Rond-Point Arolla
Contact :

Nouvelliste du 17.10.18 - Télécabine Les Haudères-Arolla, poursuite de la réflexion

Message non lu par arollablabla » 18 oct. 2018, 11:02

ÉVOLÈNE - La commune donne son feu vert à la poursuite de la réflexion sur la liaison Les Haudères-Arolla
Extrait de l'article paru dans le Nouvelliste du 17 octobre 2018

Lundi soir, le conseil communal d'Evolène a accepté de poursuivre l'étude du projet de liaison câblée entre Les Haudères et Arolla. En collaboration avec le canton, qui avance la même somme, Evolène débloque 35'000 francs pour un mandat d'étude du projet sous l'angle de la mobilité.

Un enjeu: la route existante vers Arolla

"La liaison entre Les Haudères et Arolla est un projet réaliste, réalisable techniquement et finançable", relève le chef du Service cantonal de la mobilité, Vincent Pellissier. Soutenu et accompagné par le canton dans le cadre de sa stratégie de mobilité 2040, le projet recevait lundi le feu vert de la commune pour la poursuite de la réflexion. "Nous voulons peser les intérêts entre la route actuelle et la liaison câblée", précise la présidente de la commune, Virginie Gaspoz-Chevrier.

Positivement perçue d'un point de vue touristique, la liaison fait toutefois craindre l'abandon de la route existante. Crainte exprimée par les usagers, notamment les agriculteurs. Mais Vincent Pellissier répond que c'est une complémentarité entre les deux voies de communication qui est recherchée, et non une substitution. "Nous travaillons sur le modèle de Zermatt, où route et rail sont complémentaires, tant pour l'accessibilité que pour l'approvisionnement de la station. Il n'est pas question d'abandonner la route."

Serge Gaudin, conseiller communal d'Evolène chargé du tourisme, confirme: "L'objectif est d'intégrer les infrastructures existantes et le pôle touristique qu'est Arolla aux notions de mobilité". Pour ce dernier, aucune urgence donc à la réalisation du projet qui doit être assimilé à une planification plus globale. "Un plan directeur est en ce moment à l'étude", annonce à ce propos la présidente de la commune. "Il devra nous apporter les éléments nécessaires à la prise de décision concrète. La forme sous laquelle la route est maintenue par exemple, ou les perspectives touristiques liées à Arolla." Les premières analyses sont attendues au printemps prochain.

par Noémie Fournier
Image



Répondre