• LES CINQ DERNIERS MESSAGES  Back Forward Stop Play

Monde Diplomatique 02.18 - Ces jeux d'hiver dont les Alpins ne veulent plus

Articles interceptés dans les médias
Répondre
arollablabla
Agitateur
Agitateur
Messages : 3217
Inscription : 04 juin 2007, 16:37
Facebook : arollablabla
Localisation : Rond-Point Arolla
Contact :

Monde Diplomatique 02.18 - Ces jeux d'hiver dont les Alpins ne veulent plus

Message non lu par arollablabla » 19 févr. 2018, 09:51

Et vous, l'avez-vous vue, cette superbe image parue dans le Monde Diplomatique du mois de février 2018??? Le Pigne d'Arolla illustrant un article consacré au Jeux Olympiques... qui ne font plus rêver?
Extraits:

À l’heure où les XXIIIe Jeux olympiques d’hiver s’ouvrent à Pyeongchang, en Corée du Sud, l’organisation d’une telle manifestation dans les Alpes ne paraît plus envisageable. Lorsqu’elles sont consultées par référendum, les populations des régions concernées refusent de sacrifier l’environnement et les deniers publics à un événement éphémère qui banalise la montagne. Par François Carrel

Dérives et gigantisme


Grenoble pourrait-elle de nouveau accueillir les JO? M. Pierre Mériaux, chargé du tourisme et de la montagne sourit:
"Ce n'est ni souhaitable ni possible: le Comité international olympique (CIO) ne brille ni par sa transparence financière ni par son fonctionnement démocratique, ni par ses préoccupations écologiques..."

...

Sion, coquette petite cité du Valais suisse située en fond de vallée, entre les stations de Verbier et de Crans-Montana, est la dernière ville alpine en lice pour les JO de 2026. Son projet englobe des sites existants dans plusieurs cantons. Les jeux les moins chers depuis Salt Lake City, en 2002? M. Frédéric Favre, conseiller d'Etat valaisan chargé de la sécurité, des institutions et du sport, l'affirme: "Le CIO cherche un candidat crédible pour mettre en pratique son Agenda 2020? La Suisse est la mieux placée pour le faire. Nous voulons les Jeux de l'avenir. On ne construira presque pas d'infrastructures et aucun logement spécifique." Dans les rues de Sion, le scepticisme règne. "Des Jeux, pourquoi pas, mais à nos conditions, sans bouleverser la vallée, et avec des dirigeants motivés par autre chose que la gloire et l'argent", avertit M. Dionys Fumeaux, élu du district de Sion au Grand Conseil du canton du Valais...

Le parlement se montre dubitatif. M. Christophe Clivaz, élu vert de Sion et professeur à l'Institut de géographie et durabilité de l'université de Lausanne, ne croit pas à cette candidature: "C'est le mauvais signal au mauvais moment. C'est continuer à tout miser sur le ski et l'hiver, alors qu'il faut diversifier." Le fort recul de la pratique du ski dans les Alpes et le défi du réchauffement climatique devraient contraindre à repenser l'approche de la montagne et à "changer de modèle", insiste-t-il. Or les Jeux d'hiver s'inscrivent dans l'ancien modèle, celui de l'or blanc, au prix fort et dans des massifs déjà lourdement équipés: "La perte de confiance envers le CIO est énorme. Le rêve olympique n'est plus; c'est plutôt un cauchemar potentiel."

lire l'article au complet -> https://www.monde-diplomatique.fr/2018/02/CARREL/58374

Dix arguments contre les jeux olympiques dans les Alpes ->http://www.cipra.org/fr/dossiers/les-je ... -les-alpes

Image



Répondre